Utiliser des algues pour limiter notre dépendance aux matières plastiques : c’est le pari de la Société Algopack (Saint-Malo, Bretagne) qui a créé un nouveau matériau l’Agoblend © (50% algues/50% plastique).